Commune

de

Barbâtre

A+ a-

Manifestations

Repas animé par Les vieux Gréements

à partir de 19h Parc de la Mairie Réservations au 06.74.87.16.86.

Programme de la Déferlante 2024

GRATUIT Du 8 juillet au 28 août

Vide-greniers dimanche 4 août 2024

Un vide-greniers est organisé par la Ville de Barbâtre, Place du marché de 9h à...

Fêtes et manifestations

Délibérations Municipales

La Déferlante de Printemps

Programmation La Rue Marmaille

Exposition Émile BRETEAU

leftretour à la liste
Exposition Émile Breteau

Informations

Salle des Bourguignottes du 22 octobre au 5 novembre Entrée gratuite de 10h00 à 12h30 et 14h30 à 18h00

Exposition Émile BRETEAU

L’association Mémoires du Sel et la Commune de Barbâtre Présentent l’exposition rétrospective Émile BRETEAU (1877-1954) Artiste-Peintre-Photographe barbâtrin
Salle des Bourguignottes
9 rue du Centre à BARBÂTRE


du dimanche 22 octobre au dimanche 5 novembre
Entrée gratuite de 10h00 à 12h30 et 14h30 à 18h00

Cette exposition est le fruit d’un partenariat entre la Commune de Barbâtre et l’Association Mémoires du sel. Elle est la première manifestation consacrée à cet artiste barbâtrin depuis le déçès de celui-ci en 1954.
Émile BRETEAU légua par testament un ensemble d’oeuvres à la Commune de Barbâtre dont sa mère Zenaïde Rose PERAUDEAU, était originaire. Les élus de la Commune souhaitaient depuis plusieurs années valoriser ce fonds d’oeuvres de l’artiste et contribuer à mieux faire connaître la vie et l’oeuvre de cet artiste barbâtrin.
Cette exposition permet de rendre compte de l’histoire sociale à travers la vie et l’oeuvre d’un artiste original qui fut à la fois peintre, photographe et éditeur de cartes postales.

Photographe témoin de son temps, Émile BRETEAU réalisa une oeuvre à la fois documentaire et artistique. Sa production s’adressait à la fois à la clientèle bourgeoise du premier tourisme balnéaire mais aussi à l’ensemble de la société traditionnelle peu à peu
accoutumée à l’usage ordinaire de la carte postale.
Il fit oeuvre documentaire en s’attachant à décrire la société villageoise et laborieuse, la production du sel, des huitres, des pommes de terre, faisant le portrait des scènes et des paysages typiques de l’île et du continent proche.
Sa formation picturale classique s’exprima à travers un sens aigu de la composition, caractérisant une oeuvre artistique d’une grande sensibilité où photographie et peinture participèrent d’un même regard et d’une polyvalence professionnelle et commerciale.
La signature “Émile BRETEAU artiste-peintre-photographe” dont l’artiste fit usage dans ses éditions de cartes postales témoigna de sa volonté affirmée de revendiquer une double identité artistique. Il fut en cela un artiste original pour qui l’amour de la peinture allait plus loin que la compétence de retouche photographique généralisée chez tous les photographes de ce temps.
Émile BRETEAU restera fidèle à cette double identité pendant toute sa carrière artistique, et notamment pendant sa longue période corse, de 1910 à 1930, pendant laquelle il exercera à Corte ses deux professions, se révélant un grand photographe paysagiste montrant la beauté des paysages et des villages corses.
À partir de 1930 de retour sur l’île où il résidera jusqu’à la fin de sa vie, il revisitera en peintre et pastelliste les motifs des paysages de son île maternelle et du continent proche photographiés au début de sa carrière.
Cette exposition regroupe des oeuvres de jeunesse (1894-1899) issues du legs de l’artiste, témoignant des talents précoces du peintre, un ensemble de sa première période d’activité photographique professionnelle (1900-1910) : tirages d’après un fonds exceptionnel de clichés-verre provenant de la famille maternelle de l’artiste, déposé aux archives de la Vendée, et destinés à être édités en cartes postales, portraits photographiques provenant de fonds privés ou associatifs.
La période corse d’Émile BRETEAU photographe est très bien représentée grâce au fruit du patient travail de collecte et à la très généreuse collaboration d’un collectionneur à ce projet.
L’exposition présente également un ensemble de travaux sur papier des années 1932 à 1954, pastels originaux ou, pour des raisons liées à la fragilité des oeuvres, tirages photographiques à partir de copies numérisées de pastels, ces oeuvres provenant de fonds privés, collectionneurs ou descendants de la branche maternelle de l’artiste.
Si quelques oeuvres du fonds municipal barbâtrin témoignent de l’activité du peintre en Corse, on peut regretter de ne pouvoir encore apprécier l’importance de son oeuvre pendant cette longue période de sa vie où il a du peindre un grand nombre de tableaux d’un grand intérêt.
Cette exposition est une première étape rétrospective dans la mise en valeur de l’oeuvre de cet artiste. L’association Mémoires du Sel et la Commune de Barbâtre souhaitent renouveler leur appel aux propriétaires d’oeuvres à se faire connaître afin de constituer peu à peu un catalogue raisonné de l’artiste.
À la recherche des oeuvres d’Émile BRETEAU au cours du travail de préparation de cette exposition, l’équipe associative s’est intéressée plus largement à retrouver les traces de sa vie, les témoignages ou documents pouvant éclairer la compréhension de son oeuvre.
Cette exposition présente les premiers résultats de ce travail d’enquête.


Un bon plan, ça se partage